RECORD: Darwin, C. R. 1838. Sur trois espèce du genre Felis. L'Institut 6, No.235: 210-211.

REVISION HISTORY: Scanned and OCRed by John van Wyhe; corrected by Kees Rookmaaker 12.2005. Corrections by Sue Asscher 12.2006. RN2

NOTE:


[page] 210

ZOOLOGIE: Chats. — M. Martin appelle l'attention de la Société sur trois individus du genre Felis, récemment offerts à la Société par M. Ch. Darwin.

L'un de ces animaux paraît être un Chat de la race domestique, tué à l'état sauvage à Maldonado, et qui ne diffère de notre Chat ordinaire que par l'allongement et la plus grande dimension de sa tête.

Le second est le Chat Pampa de d'Azara (Felis Pajeros de Desmarets), pris à Bahia-Blanca à la latitude de 33°.

Le troisième et le plus intéressant de ces individus, qui a été tué à Buénos-Ayres, est considéré par M. Martin comme le Yagourondi ou au moins une espèce très voisine, en ce qu'il s'accorde avec cet animal sous le rapport de sa forme allongée, la vigueur de ses membres et la petitesse de sa tête; il en diffère toutefois par sa queue proportionnellement plus longue et par ses dimensions totales telles que les a données Desmarest, et qui sont les suivantes:

Longueur du museau à la racine de la queue 1 p. 11 p. 11 l.
— de la queue 1 1 9
— du museau à l'oreille 0 3 2

Tandis que dans l'individu en question qui est évidemment adulte, on a trouvé que les dimensions étaient:

Longueur du museau à la naissance de la queue 2 p. 2 p. 0 l.
— de la queue 1 8 0
— du museau à l'oreille 0 3 9
Hauteur des épaules 0 11 6
— des hanches 1 0 6
Longueur de l'oreille 0 1 2
Largeur de l'oreille 0 1 6
Longueur du museau à l'œil 0 1 2

Le pelage est noir, annelé d'ocre et quelquefois de jaune blanchâtre; chaque poil est brun pâle à la base et alternativement ensuite brun et jaune, les couleurs alternant deux ou trois fois. Sur la tête la couleur jaune prédomine. La sous-fourrure est épaisse et d'un brun pâle. Le poil est à peu près de la même longueur ou même un peu plus court que dans le Chat domestique, mais il est beaucoup plus rude au toucher. Les pieds postérieurs sont noirs inférieurement

[page] 211

depuis le talon jusqu'aux ongles, et il y a une raie noire d'environ 1 pouce 1/2 de longueur, qui passe supérieurement de la face antérieure de la patte au côté externe. Le poil de la queue est long et fourni, les jambes fortes et modérément longues; la forme générale allongée, la tête petite en proportion du corps et considérablement bombée en-dessus. La région de l'angle antérieur de l'œil est noire avec une tache blanc jaunâtre immédiatement au-dessus. Les yeux sont très petits, les oreilles courtes, larges, pointues, obtuses et bien fournies de poil qui, à l'extérieur, a la même couleur que celui du sommet de la tête, excepté au bout où il est bordé de noir; à l'intérieur des oreilles le poil est d'une couleur plus pâle. Les parties inférieures du tronc sont de la même couleur que les flancs. La queue a la couleur générale du corps, mais les poils en sont de moins en moins annelés vers l'extrémité, leurs portions basiques étant brunes et leurs sommets noirs; la face inférieure y est d'une couleur plus pâle que la supérieure. Les lèvres et le museau sont noirs.

M. Martin fait remarquer qu'il y a des motifs pour supposer qu'on a confondu deux espèces sous un même nom, car il a connaissance de l'existence d'un Chat à queue plus courte qui s'accorde parfaitement avec la description que d'Azara a donnée du Yagourondi. Néanmoins, à défaut de plus amples matériaux, il ne cherchera pas à établir les caractères de l'individu en question comme espèce distincte, mais dans le cas où elle serait postérieurement considérée comme nouvelle, il propose de lui donner le nom de Felis Darwini.

— M. J. Reid lit plusieurs notes sur divers Quadrupèdes faisant également partie de la collection de M. Darwin et qui comprennent une nouvelle espèce d'Opossum, qu'il désigne sous le nom de Didelphis hortensis. Il fait aussi mention d'un jeune individu du genre Viscache (Lagostomus trichodactylus de Brooks). Cet individu qui n'est pas beaucoup plus gros que notre Rat commun diffère de l'adulte en ce qu'il manque de cette crête de poils noirs et raides au-dessus des yeux qui est si remarquable dans les anciens exemplaires en ce que ses dents sont dépourvues de cavités.

— M. Gould met sous les yeux de la Société une série de Passeraux provenant de la collection de M. Darwin et d'une forme si particulière qu'il se croit autorisé à les regarder comme constituant un groupe entièrement nouveau, contenant quatorze espèces et paraissant uniquement confinés aux îles Galapagos. M. Gould pense que tous ces Oiseaux n'ont pas encore été décrits, et fait remarquer que la particularité qui les caractérise consiste dans un bec qui présente plusieurs modifications distinctes de forme, tout en conservant strictement le contour général propre à l'espèce. Il se propose de décrire leurs caractères sous les noms génériques de Geospiza, Camarhynchus, Cactornis et Certhidea.

M. Gould reprend ensuite l'examen des Oiseaux de l'Austrasie qui font partie de sa collection et donne les caractères d'une nouvelle espèce qu'il appelle Hemipodius melanogaster.

Il fait voir aussi une espèce nouvelle et intéressante de Perroquet offerte à la Société par M. J. Leadbeater et qu'il décrit sous le nom de Platycercus ignitus.


This document has been accessed 4265 times

Return to homepage

Citation: John van Wyhe, editor. 2002-. The Complete Work of Charles Darwin Online. (http://darwin-online.org.uk/)

File last updated 2 July, 2012