RECORD: Anon. 1877. [Review of Self-fertilisation]. Revue des Sciences Naturelle (Montpellier) 6, no. 1: 355.

REVISION HISTORY: Transcribed by Christine Chua and edited by John van Wyhe. 10.2021. RN1

NOTE: See the record for this item in the Freeman Bibliographical Database by entering its Identifier here. Darwin, C. R. 1877. Des effets de la fécondation croisée et de la fécondation directe dans le règne végétal. Ouvrage traduit de l'anglais et annoté avec autorisation de l'auteur, par le Dr Edouard Heckel. Paris: C. Reinwald et Cie.

F1265


[page] 355

De la fécondation croisée et dela fécondation directe dans le Régne végétal, par Ch. Darwin; traduit par le Dr Ed. Heckel, professeur à l Faculté des Sciences de Marseille (2). — Ce nouveau livre de Darwin n'est, à proprement parler, que la suite et le complément de son étude sur la Fécondation des Orchidées, dans lequel il a entrepris de prouver que les adaptations à la fécondation croisée ne constituent pas chez les plantes un cas exceptionnel. Par ses propres observations, il est depuis de longues années arrivé à étre convaincu qu'une loi générale de la nature, < qui a horreur des autofécondations >, veut que les fleurs soient adaptées pour le croisement, au moins accidentel, par le pollen d'une antre fleur.

(2) Reinwald et Ce, rue des Saints-Pères, 15, Paris.


This document has been accessed 174 times

Return to homepage

Citation: John van Wyhe, ed. 2002-. The Complete Work of Charles Darwin Online. (http://darwin-online.org.uk/)

File last updated 25 September, 2022